La loi du plus fort

Domine sur ce sujet une vision romantique qui n’a sans doute jamais disparu ; dominance peut-être accrue pour l’époque par la sottise cinématographique.

On la voit facile, animale – et non dans la complexité qu’elle prend dans la société humaine – dans toute société humaine.

Les mythes ont leur réalisme. Les figures d’Odin et d’Ulysse, des « rusés » – en fait des dissimulateurs, des fourbes, des hypocrites, des lâches, bien sûr – ne disent pas autre chose ; ne répondent pas autre chose à la romantique et mensongère séduction des agonistiques de l’Illiade et du Valhalla.

Pas autre chose que ceci : l’humanité étant ce qu’elle est – un énorme tas de merde – le plus fort n’est jamais le plus fort, ni même le plus intelligent mais le plus putassier, le plus fourbe et le plus égoïste. Et la diversité humaine étant ce qu’elle est, dans tout groupe humain, et un groupe commence à partir de deux, se présente un individu qui maximise les composantes de la putasserie de façon à dominer.

En quoi notre société actuelle, considérant le patent échec du droit, n’échappe pas à la règle. Bref, avis aux conjureurs de teotwaki : c’est déjà la loi du plus fort, abrutis, et faites-vous une raison, vous êtes les loosers.

« Les plus forts » ? Ni Rambo, ni Mad-Max, ni « preper » paramilitaire, et encore moins les blaireaux complexés des tatamis, stands de tir et salles de muscu ; mais aux périodes de « crise » comme aux autres, les sempiternels et inévitables Talleyrand, derniers hommes peut-être, dépourvus de colonne vertébrale sans doute, nuisibles certainement, mais pas moins cossus et décisionnaires.

Inutile donc de vouloir faire sauter le monde. Ils sont comme les cafards et les rats : sans doute ceux qui disparaîtront les derniers. Comme les cafards et les rats, ils vont là où l’homme va. Comme les cafards et les rats, il faut donc apprendre à vivre avec.

Et, comme les cafards et les rats, ne pas trop hésiter pour agir avant l’infestation.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s