Prophylaxie culturelle

De tout puissant, l’on – la société, de sa masse à ses esprits les plus éclairés – pourrait et devrait à vrai dire ne retenir que l’infâme. Car l’envie même de s’élever présuppose la conscience de sa propre médiocrité ; consubstantielle de l’individu dès le plus jeune âge. L’infériorité d’un être se mesure à ses rêves de grandeur.

Dans l’enfance de tout « puissant », il y a un morveux trépignant : « quand je serais grand, je serais président de la république » ; humilié de n’être pas davantage : un faible ; un ego qui a besoin de reconnaissance : un faible ; un traître qui ne dit pas ce qu’il pense : un faible ; un lâche qui joue de sa force pour s’imposer : un faible. Rien n’est plus infondé que ce terme de « puissant ».

Je fais reproche à Jünger d’avoir fait d’Eumeswill une uchronie, lui permettant de définir l’anarque par rapport à la figure du Condor ; et du Condor un tyran d’opérette, trop beau pour être vrai.

Lire la suite

Publicité

Bonne conscience

On croirait le narcissisme d’une reine de conte.
– Miroir, mon beau miroir, dis-moi : quel est le pays le plus civilisé de ce monde ?
– La France, ô ma Reine ; oh, pardon, la France, ô Mariane.

C’est ainsi : l’Hexagone se veut pays des Lumières et aime à dispenser au monde son cours de philosophie classique. A se gargariser d’être le pays des droits de l’homme. Quitte à exporter sa sapience, tout fraîchement acquise, dans le sang des guerres napoléoniennes. Quitte à donner des leçons à ceux qui meurent de faim – sur le travail des enfants, par exemple. Notre jingoïsme à nous ; le fardeau de l’universaliste – avec la question de savoir s’il est moins condescendant au fond et dans sa formulation que ne l’était chez Kipling celui de l’homme blanc…

Lire la suite

Politique du pire : l’exemple de la réforme territoriale

A ajouter aux chroniques de l’imbécilité politico-administrative. Du Sénateur René Vandierendonck à propos de la « réforme territoriale » :

 

« Jean-Jacques Hyest et Philippe Bas avaient insisté auprès de Mme Lebranchu sur la nécessité de synchroniser la réforme territoriale et la réorganisation des services déconcentrés de l’État – c’est plutôt raté ! En Normandie, l’État comme les régions ont la même préoccupation d’équilibre territorial, mais réorganisent leurs services sans se concerter : Caen est capitale de la région, où siège le conseil régional, mais l’État privilégie Rouen, où réside le préfet de région. La région y a toutefois implanté certains services, mais sans tenir compte des services de l’État présents dans la ville. D’après Mme Marie-Françoise Guguin, vice-présidente du conseil régional de Normandie, le choix du conseil régional pour parvenir à un équilibre entre les deux capitales, s’est fait « indépendamment des choix opérés par l’État ». »

Et son homologue et co-rapporteur confirme : « La plupart des exécutifs des nouvelles régions ne semblent pas voir de lien entre la réorganisation de leurs services et la réorganisation des services de l’État – ce qui laisse rêveur quant à la cohérence d’une réorganisation territoriale censée renforcer les compétences et pouvoirs des régions alors que l’essentiel du travail en commun des services de l’État et des acteurs de terrain continuera à s’effectuer au niveau départemental ! »

http://www.senat.fr/rap/r15-730/r15-730_mono.html

Et pour cela, tous ces puissants cerveaux sont payés.

The Ecology of Withdrawal (Frontiers in Psychology)

Un article signalé sur https://hikikomori.fr.

Très intéressant quoiqu’il laisse de côté l’ancienneté du phénomène de la réclusion volontaire et omette de considérer que les « choix sociaux » offerts aux jeunes par une société narcissique et productiviste puissent être totalement dépourvus de sens et de sacré.
Je ne détesterais pas offrir aux auteurs de cet article un exemplaire de Generation X de Douglas Coupland – du No Future au MacJob – low wage, low prestige, low future – et du MacJob au retrait, sans doute n’y a-t-il que de tout petits pas. Mais il est vrai que les petits pas font la beauté des ballets.

Nicolas Tajan

General Commentary ARTICLE

Front. Psychol., 23 May 2016 | http://dx.doi.org/10.3389/fpsyg.2016.00764

The Ecology of Withdrawal. Commentary: The NEET and Hikikomori spectrum: Assessing the risks and consequences of becoming culturally marginalized

Michael E. W. Varnum* and Jung Y. Kwon

Voir l’article original