sabbat / stabat & terra mater


paradoxe d’en rangeant un samedi sans lumière
retrouver les photons figés d’un sabbat enragé

photodégraphies des temps démasqués
de danses autour du feu,
d’un volcan, parmi les téphras,

bacchus et ménade,
grisantes sorcières et gris souriciers
dédiant à la terre nourricière, stabat mater dolorosa
leurs chants sybillins, leurs chants d’après

Lire la suite
Publicité